dictionnaire fr-cn site
Le Club
(Plus de
50 000
inscrits!!!)
Articles précédents sur le même thème
  • L'iPad déjà copié en Chine : découvrez l'iPed (31 mai 2010 - pcinpact.com)
  • Meizu : le clone de l'iPad bientôt en vente en Chine ? (13 avril 2010 - Yahoo actualités)
  • Google déterminé à ne plus censurer son moteur en Chine (3 mars 2010 - L'Expansion)
  • Les attaques contre Google lancées depuis deux écoles chinoises (19 février 2010 - 20minutes.fr)
  • Android : la Chine ne gênera pas son évolution dans le pays (27 janvier 2010 - generation-nt)
  • Les Chinois en pointe dans la «cyberguerre» (22 janvier 2010 - Le Figaro)
  • Google vs Chine : l'affaire s'envenime (15 janvier 2010 - futura-sciences)
  • En Chine, l'iPhone ne connaît pas le dalaï-lama (2 janvier 2010 - France 24)
  • Le géant américain avait fait savoir plus tôt dans la soirée que la majorité de ses services avaient été bloqués jeudi en Chine, laissant planer un doute sur une éventuelle intervention des autorités chinoises.

    "En raison de notre méthode d'évaluation de l'accessibilité à nos services en Chine, il est possible que nos appareils surestiment le niveau de blocage", explique Google dans un communiqué envoyé vendredi par courriel.

    "Il semble que c'est qui est arrivé la nuit dernière (...) Apparemment, tous les utilisateurs de Google en Chine ont désormais de nouveau accès à nos contenus", poursuit l'entreprise américaine.

    Les autorités chinoises et Google se sont vivement opposés au début de l'année lorsque la compagnie américaine a menacé de quitter le pays, affirmant qu'elle ne voulait plus se plier aux dispositions de censure obligatoires pour pouvoir opérer en Chine.

    Les tensions s'étaient toutefois apaisées au début du mois, avec l'annonce par le ministère chinois de l'Industrie et des technologies du renouvellement de la licence d'exploitation de Google en Chine, via son opérateur local, Guxiang.

    Google s'était à l'époque engagé à cesser de rediriger systématiquement les utilisateurs de son moteur de recherche vers son site de Hong Kong afin de pouvoir délivrer des résultats de recherche non censurés.

    Les analystes estiment que les recettes dégagées en Chine varient de 300 à 600 millions de dollars.

    Le marché chinois représente près de 400 millions d'internautes mais le taux de pénétration d'internet n'y est que de 25%. Les opportunités sont donc immenses en termes de recherche, de commerce ou de jeu en ligne, soulignent les analystes.
     
    Plan du Site

    Page served in 0.023s