dictionnaire fr-cn site
Le Club
(Plus de
50 000
inscrits!!!)

La Chine possède le deuxième réseau ferroviaire au monde derrière les Etats-Unis et compte en accélérer le développement.

Avec l’annonce colossale d’un investissement de 92 milliards d’euros, la Chine ambitionne d’avoir 12 000 km de ligne à grande vitesse en deux ans et plus de 16 000 en dix ans. Elle prévoit que d'ici 2020, des lignes à grande vitesse relieront 70% des villes les plus importantes.

Un marché énorme pour les entreprises étrangères comme Siemens ou Alsthom, les leaders mondiaux du secteur. Mais en 2006, la Chine a envoyé un premier message. Elle a choisi une technologie nationale pour construire son train à grande vitesse entre Pékin et Shanghai.

La Chine a décliné les offres de service japonais, allemand et français. L’année dernière, un responsable d’Alsthom a dénoncé le protectionnisme qui se met en place sur le marché du ferroviaire chinois. En effet, ce dernier se ferme graduellement pour laisser les entreprises chinoises prospérer.
 
Plan du Site

Page served in 0.031s