dictionnaire fr-cn site
Le Club
(Plus de
50 000
inscrits!!!)
Articles précédents sur le même thème
  • Les Etats-Unis dépassés par la Chine pour l'investissement "vert" (27 mars 2010 - France 24)
  • Grave sécheresse dans le Yunnan, dans le sud de la Chine (24 février 2010 - Yahoo actualités)
  • Les tigres sauvages sont en voie d'extinction en Chine (9 février 2010 - Yahoo actualités)
  • WWF débloque 4 millions d'euros pour la sauvegarde des pandas en Chine (15 janvier 2010 - Yahoo actualités)
  • Le fleuve Jaune souillé par 150 000 litres de gazole (4 janvier 2010 - France 24)
  • Quand la Chine renoncera au charbon... (4 janvier 2010 - swissinfo)
  • Climat: Londres impute l'échec à la Chine (21 décembre 2009 - Le Journal du Dimanche)
  • Linfen, ville parmi les plus polluées du monde, vit au tout-charbon (14 décembre 2009 - France 24)
  • La pollution a eu lieu après l'explosion, suivie d'un incendie, de deux oléoducs dans un dépôt pétrolier de la zone portuaire de Dalian, qui a déversé quelque 1.500 tonnes de pétrole dans la mer Jaune.

    "On a réussi à enlever ou contrôler beaucoup de polluants", a déclaré Chen Aiping, un des responsables de l'Administration de la sécurité maritime, dans un communiqué publié sur le site du ministère. Les autorités ont indiqué que la pollution s'étendait sur 435 km2, mais certains médias chinois ont parlé de 946 km2. Dimanche après-midi, un total de 41 bateaux "nettoyeurs de pétrole" et 1.200 embarcations de pêche étaient mobilisés pour les opérations visant à éviter que la nappe ne s'étende vers le nord, selon le communiqué.

    Le maire de Dalian, Li Wancai, cité par un quotidien local, a évoqué dimanche une "victoire décisive". Les boues d'hydrocarbures ont été nettoyées et n'ont pas atteint les eaux internationales, a affirmé le Quotidien de Dalian. Une partie du port, l'un des principaux du nord-est de la Chine, avait été fermée après la pollution, mais les opérations ont repris progressivement sur une grande partie des docks. Selon un communiqué de la société opératrice des installations, deux des trois quais utilisés pour les activités pétrolières ont repris leurs activités.

    Dalian est le deuxième port chinois pour l'importation de pétrole brut et un important centre de production. L'explosion avait touché un dépôt de pétrole appartenant à la China National Petroleum Corp (CNPC), l'un des principaux producteurs pétroliers du pays. Lundi, le China Business News, citant un responsable d'une entreprise de nettoyage participant aux efforts, a évoqué un coût d'un milliard de yuans (147,5 millions de dollars). Selon ce responsable, il faudra une semaine avant d'achever ces opérations.
     
    Plan du Site

    Page served in 0.02s