dictionnaire fr-cn site
Le Club
(Plus de
50 000
inscrits!!!)
Articles précédents sur le même thème
  • Du riz génétiquement modifié pour nourrir la Chine (4 décembre 2009 - Aujourd'hui la Chine)
  • La France agricole encore à l'écart des appétits chinois (21 septembre 2009 - Yahoo actualités)
  • Du riz hybride chinois contre la famine en Asie (21 mai 2009 - Aujourd'hui la Chine)
  • Après un offensive discrète au Kazakhstan, la Chine lorgne les terres russes inexploitées (20 avril 2009 - Le Monde)
  • La Chine connait sa pire sécheresse depuis 50 ans (6 février 2009 - Yahoo actualités)
  • Alerte orange en raison de la grave sécheresse (5 février 2009 - Xinhua)
  • Du soja contaminé à la mélamine importé en France (28 novembre 2008 - Le Figaro)
  • Vers des rizières d'OGM en Chine (4 août 2008 - cyberpresse.ca)
  • D'après le professeur Huang Dafang, le gouvernement chinois fait appel à la recherche en matière de modification génétique dans le but d'augmenter les récoltes.

    Le riz est la céréale à la base de l'alimentation chinoise. Mais avec une population croissante et des terres agricoles de plus en plus réduites, le riz pourrait bien devenir une denrée rare.

    Cette mesure inquiète les gouvernements ainsi que les défenseurs de l'environnement tels que Greenpeace. On ne connaît pas, en effet, les réels effets néfastes des OGM (organismes génétiquement modifiés) sur la santé humaine, mis à part les cas d'allergies avérés.

    Cette culture de riz transgénique pourrait également entraîner des bouleversements en matière environnementale chez d'autres plantes et organismes.

    La Chine cumule les facteurs de risque en matière de santé alimentaire. En plus de cette possible culture de riz transgénique, le pays est le premier consommateur de pesticides au monde.

    Mais le docteur Huang insiste sur le fait que cette nouvelle culture pourrait réduire de manière significative le recours à l'utilisation de pesticides. Il explique que les OGM sont pour la plupart plus résistants aux nuisibles. Le gouvernement chinois met un point d'honneur au développement de cette méthode d'agriculture. Aujourd'hui, plus de 100 institutions scientifiques ont pour mission de faire avancer la recherche en matière de modification génétique.
     
    Plan du Site

    Page served in 0.022s