dictionnaire fr-cn site
Le Club
(Plus de
50 000
inscrits!!!)
Articles précédents sur le même thème
  • Shanghaï prépare son Exposition universelle (9 octobre 2009 - Le Figaro)
  • Les voyages touristiques au Tibet interdits pour les 60 ans de la Chine populaire (22 septembre 2009 - Aujourd'hui la Chine)
  • Construction d’un nouvel aéroport près du mont Jiuhua (28 août 2009 - batiactu.com)
  • Mise en vente des billets de l'Expo universelle de Shanghai 2010 (1 juillet 2009 - afp google)
  • Le 14e festival des lotus de Yuanmingyuan s'ouvrira à Beijing (29 juin 2009 - Xinhua)
  • Prêts à plonger au cœur de la vague ? (10 juin 2009 - Beijing Information)
  • Les Champs-Élysées... en Chine! (7 mai 2009 - canoë.com)
  • Un an avant l'Expo Universelle, Shanghai fait peau neuve (1 mai 2009 - Aujourd'hui la Chine)

  • La plage séduisante du Hainan.

    L'air frais, le ciel bleu, la plage et le soleil…Tous les ingrédients d'un paysage tropical séduisant sont réunis. Et pourtant, faire de Hainan une destination internationale est loin d'être un jeu d'enfant !

    Selon Chen Yibo, chef du service de promotion touristique et des relations internationales du Bureau du Tourisme du Hainan, la province insulaire reste loin de son nouvel objectif au niveau des infrastructures. Dans de nombreux endroits, même sur les sites touristiques, aucune indication en langue étrangère ; très peu d'employés locaux en maîtrise une d'ailleurs. Le service hôtelier reste élémentaire. Ces problèmes doivent être résolus de toute urgence. « Hainan doit internationaliser sa gestion touristique tels que l'emballage des produits, l'environnement linguistique et la formation du personnel », a indiqué Chen Yibo.

    Le 13 janvier 2010, le Comité provincial du PCC au Hainan a approuvé le plan de transformation de la province en île touristique internationale en trois étapes : début des chantiers en 2010, l'achèvement de la transformation des éléments touristiques fondamentaux en 2015, et accomplissement des principaux objectifs dudit plan. A ce moment-là, la province du Hainan deviendra un lieu touristique, de vacances et de loisirs, et rivalisera avec les premières destinations mondiales.

    Actuellement, un système d'accueil a déjà été mis en place au Hainan, comprenant la restauration, l'hôtellerie, le transport, le tourisme, la vente et les divertissements, d'une capacité d'accueil de 30 millions de personnes par an. On compte dans toute la province 191 agences de tourisme dont 53 s'engageant sur le marché international, et 259 hôtels étoilés dont 20 hôtels cinq étoiles. Quelque 13 groupes hôteliers de réputation mondiale dont Hilton, Sheraton et Marriott se sont implantés sur l'île. Plus de 160 000 personnes au total travaillent dans les métiers du tourisme, dont environ 10 000 guides.

    La province s'est dotée de deux aéroports internationaux dont l'aéroport de Meilan à Haikou et celui de Phénix à Sanya, avec plus de 300 lignes aériennes nationales et internationales en service. Il y a également l'autoroute circulaire le long de l'île, le chemin de fer Guangdong-Hainan, le port de Sanya d'une capacité de manutention de 100 000 tonnes, ainsi qu'une ligne de métro léger (périphérie Est) en construction. Un réseau de transport routier, aérien et maritime rend le tourisme très commode.

    Toutes ces réalisations jettent les bases de la transformation de Hainan en destination touristique internationale. Dans les dix ans à venir, le gouvernement et la population locale devront encore redoubler d'efforts pour construire la toute nouvelle image de l'île.


    Dialogue avec le monde

    « Pour l'instant, il est très difficile d'adapter le tourisme local aux normes internationales. Par exemple, cela exige des effectifs qui connaissent l'anglais, le français, le russe ou encore d'autres langues étrangères. Ce qui nécessite des formations, et du temps en particulier », a révélé Chen Yibo.

    Selon le Bureau du Tourisme du Hainan, la province propulse actuellement le processus d'internationalisation de son secteur touristique, en commençant par la mise aux normes internationales du service.

    En plus du serveur téléphonique 12301 qui offre un service touristique, le Bureau du Tourisme du Hainan a établi une plate-forme de réclamations sur Internet, qui traite les cas de plaintes touristiques dans toute la province, et fournit des informations touristiques. Il collabore également avec le Bureau de l'Industrie et du Commerce du Hainan, afin de renforcer le contrôle du marché et de punir les hôtels, les restaurants et les magasins de souvenirs touristiques violant la loi et trompant les clients. Toutes ces actions maintiennent le bonne marche du secteur.

    Parallèlement, diverses formations sur la gestion des hôtels et des agences, sur le protocole professionnel et sur les langues étrangères ont été organisées dans le but d'améliorer la qualité globale des professionnels du tourisme.

    On rénove actuellement le programme des ressources humaines touristiques, qui sera plus attractif pour les talents, tout en mettant l'accent sur la quantité, la qualité et la structure des effectifs.

    Le gouvernement provincial ne cesse d'augmenter le financement dans l'enseignement professionnel du tourisme. Les écoles locales sont chargées de former des gestionnaires internationaux qualifiés. Les organismes de formation étrangers sont encouragés à s'implanter à Hainan, et à établir des centres de formation touristique à leur propre compte ou à capitaux mixtes.

    La construction de l'environnement linguistique et la standardisation du système d'indicateurs touristiques constituent une des priorités du Bureau du Tourisme du Hainan. En 2012, un système de signalisation bilingue ou multilingue équipera les routes principales et les sites touristiques. Un service de traduction simultanée dans multiples langues, de communications mobiles et collectives sera généralisé dans les zones touristiques, afin de satisfaire les besoins des touristes du monde entier.

    Dans le domaine financier, les autorités de Hainan sollicitent le soutien de l'institution centrale de contrôle financier pour l'établissement de guichets de changes dans les organismes financiers locaux avant la fin 2012, ce qui permettra un libre-échange de petite somme d'argent en devises.

    Les autorités provinciales comptent également inviter quelque 20 groupes hôteliers de réputation mondiale à Hainan dans la même période. A ce moment-là, l'île comptera plus de 60 cinq étoiles. Vingt grandes agences de voyage étrangères principalement de nationalité russe, sud-coréenne et japonaise, trois sources de touristes importantes du Hainan, s'implanteront sur l'île avec leur clientèle et leurs lignes aériennes, de manière à attirer davantage de touristes étrangers.

    Bâtir un ciel libre

    Il y a 10 ans déjà, la province du Hainan avait fixé son objectif d'île touristique de réputation internationale.

    D'après Chen Yibo, la géographie régionale fait du transport aérien le principal moyen d'accès au Hainan. Afin d'offrir plus de commodités aux touristes, le gouvernement provincial a ouvert le droit à l'aviation civile depuis 2003. Actuellement, le ciel Hainanais est le plus libre du pays.

    N'importe quel avion passant au-dessus de Hainan peut atterrir aux aéroports de Meilan et de Sanya pour laisser monter ou descendre des passagers, et charger ou décharger des marchandises. « Le plus grand bénéficiaire de cette ouverture est le secteur touristique, qui enregistre une hausse vertigineuse du nombre de touristes étrangers », a expliqué Chen Yibo.

    Avant 2003, il n'y avait que cinq lignes aériennes internationales qui reliaient Hainan, contre 44 aujourd'hui. Plus de 20 pays dont la Russie, la Corée du Sud et la Grande Bretagne ont ouvert des vols réguliers vers Sanya et Haikou, gérés par 25 compagnies aériennes nationales et étrangères. Entre 2003 à 2009, le nombre des touristes étrangers à Hainan a maintenu une croissance annuelle de 30 %.

    Depuis 2000, les groupes de touristes de plus de cinq personnes en provenance de 21 pays dont les Etats-Unis, le Canada, la Russie, la Nouvelle Zélande, la Grande Bretagne, l'Allemagne, le Japon et le Singapour, sont exemptés de visa d'entrée pour un voyage touristique de 15 jours à Hainan. Les petits groupes obtiennent leurs visas en à peine vingt minutes.

    En 2012, cinq pays de plus figureront sur la liste des pays exemptés de visa pour Hainan, dont la Finlande, le Danemark, la Norvège, l'Ukraine et le Kazakhstan. En outre, pour les Russes, les Coréens et les allemandes, les groupes de deux personnes seront exemptés de visa, et leur durée de séjour sera portée à 21 jours.

    Le nombre des touristes étrangers bénéficiant de l'exemption de visa est passé de 12 000 personnes en 2001 à plus de 200 000 en 2008, soit 15 fois plus, et le nombre total de ces bénéficiaires pendant ces huit ans est de 670 000 personnes, soit 60 % des étrangers entrés par les douanes de Hainan. Existent aussi quatre magasins hors-taxe, respectivement à Haikou, Sanya, Qionghai et Wanning, qui facilitent les achats des touristes.

    Grâce à l'élargissement des pays bénéficiant d'une exemption de visa, les touristes venus à Hainan par cette voie rapide sont estimés à 1 million en 2012.

    Fin 2012, la province élargira à nouveau la liste de ces pays à l'Europe septentrionale et l'Asie centrale, sources potentielles de touristes. De plus, la durée de séjour touristique sans visa sera prolongée de 15 à 30 jours.

    Dans le plan du gouvernement du Hainan, de nouvelles lignes aériennes internationales seront ouvertes pour atteindre au total 60 à la fin 2012, appelant ainsi 50 compagnies aériennes nationales et étrangères à s'y implanter. Un nouvel aéroport aura été construit et mis en service à Boao d'ici cinq ans.

    Cette batterie de mesures engendrera une amélioration substantielle de l'image de Hainan, qui sera plus internationalisée. Ce sera la naissance d'une nouvelle destination touristique mondiale !
     
    Plan du Site

    Page served in 0.014s