dictionnaire fr-cn site
Le Club
(Plus de
50 000
inscrits!!!)
Articles précédents sur le même thème
  • Jeux Paralympiques : la Chine devrait dominer (4 septembre 2008 - rds.ca)
  • Les JO terminés, Pékin passe en mode Paralympiques (3 septembre 2008 - Aujourd'hui la Chine)
  • JO - Les Jeux paralympiques s’installent à Pékin (1 septembre 2008 - le petit journal)
  • L'avenir post-olympique des sites des JO de Pékin (25 août 2008 - Aujourd'hui la Chine)
  • Les Jeux de Pékin imposent la «marque Chine» au reste du monde (24 août 2008 - Yahoo actualités)
  • Polémique - Mais quel âge a réellement cette gymnaste chinoise ? (22 août 2008 - Tf 1 - Lci)
  • Le pouvoir chinois a gagné son pari olympique (22 août 2008 - Le Figaro)
  • Deux Chinoises condamnées à la « rééducation » (21 août 2008 - Aujourd'hui la Chine)
  • Lors des Jeux olympiques, les athlètes ont attendu longuement à l'extérieur du stade pendant le spectacle des cérémonies d'ouverture.

    Hier soir, les participants sont entrés dans le stade dès les premières minutes de la célébration et ils ont pu en profiter comme les 91 000 spectateurs.

    Un spectacle où les artistes handicapés étaient en vedette: chanteur et pianiste aveugles, troupe de danse avec problèmes auditifs et la jeune ballerine qui a perdu une jambe lors du tremblement de terre au Sichuan.

    Ils étaient en vedette, comme les athlètes seront en vedette au cours des 11 prochains jours.

    Pas parce qu'ils sont handicapés, mais bien parce qu'ils ont du talent.

    Une ville paralympique

    Moins de cinq jours après les cérémonies du clôture des Jeux olympiques, des milliers de bannières avaient été remplacées par le logo des paralympiques d'un bout à l'autre de la ville.

    Des grosses affiches publicitaires avec des photos d'athlètes en fauteuil roulant ornaient déjà les murs des édifices du centre-ville.

    Même la Place Tien'anmen se retrouvait avec un gros logo paralympique et des montages floraux identifiés aux sports paralympiques.

    Chantale Benoît, qui fait partie de l'équipe nationale de basketball en fauteuil roulant depuis les Jeux de 84, n'en revient pas de voir une ville aussi bien identifiée à ses Jeux.

    Yvon Rouillard, lui n'avait aucune référence, puisque ce sont ses premiers jeux. Mais, rien qu'à voir son sourire pendant le défilé des athlètes, on savait qu'il vivait un moment mémorable.

    Des vétérans des paralympiques affirmaient avoir déjà vu des estrades pleines lors des cérémonies d'ouverture, mais complètement vides lors des compétitions.

    À compter de demain, on verra si les Chinois feront mieux que leurs prédécesseurs.
     
    Plan du Site

    Page served in 0.018s