dictionnaire fr-cn site
Le Club
(Plus de
50 000
inscrits!!!)
Pour commencer
Apprendre le cantonais
Un résumé qui permettra aux locuteurs du mandarin de visualiser globalement les points essentiels à appréhender dans l'étude du cantonais.
Le cantonais

On le nomme, en cantonais 粵 jyut6, 粵/粤 yuè en mandarin. Parmi les chinois, il est parfois appelé un dialecte, dû à son usage des caractères chinois, bien que la différence grammaticale et lexique entre le cantonais et le mandarin soit plus grande que celle entre l'espagnol et le français.

À la différence du mandarin qui utilise 4 tons, la prononciation du cantonais peut utiliser jusqu'à 9 tons, c'est-à-dire que certains phonèmes peuvent se prononcer de neuf façons différentes, avec neuf sens différents en fonction de l'intonation et inflexion données à la voix. En plus, les syllabes cantonaises se terminent souvent avec une consonne (p/b, m, n, ng, g/k, d/t), alors qu'en mandarin on ne trouve que les voyelles et deux consonnes nasales (n, ng) à la fin d'une syllabe.

Il s'écrit au moyen des sinogrammes, dont un certain nombre lui sont propres et ne se retrouvent pas en mandarin (qui peut cependant les prononcer ou les utiliser de manière bien moins fréquente et dans des emplois très limités).

Par exemple (transcriptions jyutping) :

  • 佢 keoi5, « il, lui » (se prononce qú en mandarin mais n'a pas de sens ; on utilisera 他 tā) ;
  • 冇 mou5, « ne pas avoir » (mandarin mǎo, pas de sens, équivalent de 沒有 méiyǒu) ;
  • 唔 m4, [négation] (mandarin wú, où il sert d'onomatopée rare ; équivalent de 不 bù);
  • 係 hai6, « être » (mandarin xì, où il signifie « lier »; équivalent de 是 shì);
  • 乜 mat1, « quoi » (mandarin mie, pas de sens, équivalent de 什麽 shénme).

Il existe des systèmes phonétiques de romanisation du cantonais comme le jyutping ou le penkyamp, adaptation à la langue cantonaise du pinyin.

Le cantonais dans le monde
Les communautés du Sud de la Chine sont de loin celles qui ont essaimé le plus fréquemment à l'étranger pour former des communautés de Chinois d'outre-mer. Le cantonais s'y est donc imposé comme langue véhiculaire, notamment dans les pays anglo-saxons, au détriment du mandarin.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cantonais
 
Plan du Site

Page served in 0.007s