Voir les nouveaux messages | Chercher | Navigation:
Forums > Cultures des minorités chinoises > Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?

Nouveau sujet
Aller à la Page: Page précédente123
Page courante: 3 parmi 3
Aller à une discussion: Page précédenteSuivant
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: couac (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 20 octobre 2008 04:29:53
domanlai écrivait:
-------------------------------------------------------
> Au fait, l'expression est utilisée telle que en
> cantonais parlé dans le film, ou bien prononcée
> en mandarin à l'intérieur du cantonais ou bien
> encore c'est juste le sous-titre écrit et le
> parler cantonais utilise une autre expression ?

J'avais demandé à mes parents qui retournent en Chine beaucoup plus souvent que moi de m'amener les DVD. Avec ceux qu'ils m'ont amenés, y a que la version en mandarin (ils se sont sans doute faits avoir). La scène est 黎明 annonçant à son équipe une future collaboration avec des gens de la Chine continentale.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: domanlai (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 20 octobre 2008 05:00:51
On n'a pas les DVD non plus alors ça va être difficile smiling smiley

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: Wu.Song (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 20 octobre 2008 07:19:12
De toute manière, une dénomination reste un nouveau mot à apprendre; qu'il soit calqué phonétiquement sur une autre langue, ou créé, c'est un effort de mémoire et, pour le mot, d'intégration.

Chaque humain doit apprendre (à l'âge adulte) entre un à trois mots (moyenne) par jour dans sa langue natale! c'est énorme, mais on ne s'en rend pas compte (milieu professionnel, santé, culture, loisirs etc...); le cerveau répond toujours favorablement; un mot reste une idée ou un objet associé à du langage, des phonèmes.

Qui sait ce qu'est le pertussinum? personne avant d'avoir testé l'homéo, et pourtant le mot existe; combien le connaissait et savait ce que c'était avant de le voir inscrit ici? alors s'il est pour moi peu important de savoir comment les tibétains "transforment" ou adaptent les mots scientifiques étrangers à leurs convenances, le plus concret reste à ce qu'ils le fassent! ce qui montre que leur langue vit, s'adapte, évolue, grandit. Le propre de l'intelligence humaine est l'adaptation, ce qui a surement permis sa prédominance sur les autres espèces, et il en est de même de la survie d'une langue.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: Zi.Xing (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 20 octobre 2008 13:22:36
domanlai écrivait:
-------------------------------------------------------
> Je pensais à la lecture de ton
> témoignage dans l'autre sujet que tu
> t'inquiétais de la possibilité concrète
> d'utiliser la langue tibétaine pour enseigner les
> matières scientifiques au moins au niveau
> secondaire.
>
Je ne peux te permettre de dire ça. C’est de la mauvaise foi manifeste et c’est limite injurieuxangry smiley. Si tu veux nous convaincre que l’enseignement des matières scientifiques en tibétain au niveau secondaire est opérationnel à moyenne ou à grande échelle à l’heure actuelle, il faut nous apporter la preuve que ce soit une pratique courante dans les collèges et les lycées tibétaines de l’Inde, puisqu’il n’y a pas de pressions chinoises là-bas. Et puis, l’aire de la langue tibétaine ne se limite pas seulement au Tibet actuelle et à Dharamsala, c’est aussi le Bhoutan (un pays de religion lamaïste aussi, mais de l’obédience Khamapas (bonnet rouge), 57 000 habitants. En 1972, les deux frère de Dalaï-lama avaient tenté un coup d’état dans ce pays pour essayer de s’emparer le pouvoir de ce pays, ils ont échoué faute de soutien américain), le Ladakh, la région de l’est himalayenne au sud de la ligne Mac-Mahon (le VI dalaï-lama y était né, et le temple de Dawang construit sous le V dalaï-lama est un lieu de pèlerinage pour les tibétains) contrôlée actuellement par l’Inde et peut-être une partie de Sikkim.

L’accusation de « génocide culturel » est trop grave et elle a suscité trop de passions en occident. Elle a causé trop de dégâts pour que les chinois Han puissent l’avaler sans broncher, et à mon avis, les tibétains et la culture tibétaine en sont aussi les victimes. Toutes les informations qui contribuent à la manifestation de la vérité sont bonnes à prendre, dans un sens ou dans un autre. Un débat basé sur des arguments rationnels et rigoureux avec des personnes qui ont reçu une éducation cartésienne est-il possible? J’ai bon espoir et c’est ma motivation principale de venir discuter dans ces files de ce forum.

Modifié 1 fois. Dernière modification le 20/10/08 13:25 par Zi.Xing.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: domanlai (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 20 octobre 2008 17:57:52
Zi.Xing,
Ne confondrais-tu pas t'insulter et te faire remarquer que tu changes de question et sembles plus t'intéresser à l'aspect politique de la question qu'aux conditions d'enseegnement ?

ta question d'origine ...
Citation:
Je n’ai rien contre le principe, ou le souhait, d’enseigner toutes les matières en langue tibétaine à l’école dans les régions majoritairement peuplées de tibétains. Mais concrètement, en état actuel de la chose, la langue tibétaine permet-il ? C’est là la question du fond. La discussion de la file d’à coté n’a pas porté la réponse à cette question.

... à laquelle les divers éléments que Nikolian et moi-même t'avons apportés répondent par l'affirmative.

Ta réponse
Citation:
Si c’est vrai que cette expérience a été la première dans l’enseignement des matières scientifiques en langue tibétaine et que cette première a été réalisée à Lhassa et non pas aux écoles tibétaines en l’Inde, ça veut dire que les accusations de « génocide culturelle » par le Dalaï-lama ne tiennent pas debout : parce qu’on ne peut pas tuer quelque chose qui n’a pas existé. En tous cas pas avant 1995. J'aurais bien aimé que cette information soit complétée (confirmer ou infirmer) par des témoignages des pratiques de l'enseignement scientifique dans les écoles tibétaines en l'Inde.

Citation:
Si tu veux nous convaincre que ...
Je n'ai rien à vendre.
J'essaye juste de trouver des infos concrètes et le moins politisées possible pour comprendre la situation.
Par simple logique, j'aurais tendance à penser que si les divers projets pilotes ont été positifs à court terme, le meilleur moyen de savoir s'ils sont viables à long terme était de les poursuivre sur une + longue période.


Enfin, tu parles de génocide culturel.
Moi non. Une fois encore, on n'est pas du tout mais alors pas du tout dans le même débat. je crois que tu t'es trompée d'interlocuteur et que tu interprètes mes interventions dans un contexte politisé qui n'est absolument pas le cas de mon côté. je ne représente pas les occidentaux à qui tu as l'air de t'adresser.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: domanlai (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 20 octobre 2008 18:31:56
Wu.Song écrivait:
-------------------------------------------------------
alors s'il
> est pour moi peu important de savoir comment les
> tibétains "transforment" ou adaptent les mots
> scientifiques étrangers à leurs convenances, le
> plus concret reste à ce qu'ils le fassent!

Bien sur que la motivation des individus et les actes qui en découlent font toute la différence. Mais dans un tel contexte, bien d'autres facteurs entrent en jeu.
A partir de là, il y a la problématique de la formation des enseignants qui sont aussi des anciens étudiants. Si l'enseignement en tibétain s'arrête au primaire, c'est difficile de renverser la tendance au niveau supérieur y compris pour les futurs profs. Donc ça doit faire effet boule de neige de manière négative.
A partir des différents éléments compulsés dernièrement, je crois que comprendre le travail mise à niveau du vocab scientifique est en partie fait (je suppose pour les siences les plus élémentaires) et demande à être développé mais que la difficulté de transmission et diffusion des ressources ne se fait pas ou que très peu. (déclaration de N Tournadre).

Modifié 1 fois. Dernière modification le 20/10/08 18:36 par domanlai.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: Zi.Xing (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 20 octobre 2008 19:59:33
Bon Domanlai, on fait la paix (froide ou chaude?winking smiley). Il faut dire qu’à force de t’entendre parler de la volonté comme si c’est une baguette magique, je m’énerve aussi.

Je venais de poster sur l’autre file un lien d’une association belge de Parrainage de tibétains réfugiés au Népal, il est dit que dans le milieu de tibétains exilé en l’Inde, il n’y a qu’un seul lycée tibétain qui propose un enseignement scientifique : Le lycée tibétain de Mussoorie dans le nord de l'Inde.
[blog.souvriraumonde.fr]
Apparemment ce n’est pas le centre scolaire tibétain que Nicolian a visité, si j'ai bien compris.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: domanlai (Adresse IP journalisée)
Date: mar. 21 octobre 2008 04:48:56
Zi.Xing écrivait:
-------------------------------------------------------
> Bon Domanlai, on fait la paix (froide ou
> chaude?winking smiley).

Je ne suis absolument pas fâchée et, par conséquent, je n'ai rien contre toi.
Mais je dis toujours ce que je pense.

Disons que tu es sensible au discours de la baguette magique sur la volonté et moi au discours qui consiste à toujorus ramener le sujet des minorités à son aspect politique. Perso je n'ai rien contre le govuernement chinois. Je n'ai jamais critiqué en bloc ni la Chine ni ses autorités. Je regarde : il y a des choses que je trovue formidable et d'autres moins (tout comme en france).

Ensuite, j'essaie de comprendre et effectivement tu as du remarquer que je suis sensible à la question d ela multiculturalité qui reste uen priorité en ce qui me concerne. Et je reste persuadée que la difficulté de la mise en place d'un système réussi devrait être à la hauteur des attentes et des efforts à fournir. car l'objectif n'est pas d'être au détriment de l'efficacité et de l'harmonie mais au contraire de la 'conviviencia'* entre différents groupes qui peuvent s'épanouir dans le cadre d'un même pouvoir politique. En fait, c'est plus difficile dans le cadre des états nation modernes mais est-ce complètement impossible ?

* c'est un mot occitan qui a eu une sigfification importante à un moment de l'histoire de plusierus territoires du pourtour méditerranéen.

Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/10/08 04:52 par domanlai.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: Wu.Song (Adresse IP journalisée)
Date: mar. 21 octobre 2008 07:14:13
domanlai écrivait:
-------------------------------------------------------
> A partir de là, il y a la problématique de la
> formation des enseignants qui sont aussi des
> anciens étudiants. Si l'enseignement en tibétain
> s'arrête au primaire, c'est difficile de
> renverser la tendance au niveau supérieur y
> compris pour les futurs profs. Donc ça doit faire
> effet boule de neige de manière négative.

Vrai; mais alors, est ce que cela condamne les tibétains à ne pas pouvoir se diriger en sciences? car si le langage existe mais n'est pas utilisé, à quoi sert il? et quelle est son espérance de vie, sinon courte?

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: domanlai (Adresse IP journalisée)
Date: mar. 21 octobre 2008 07:26:42
non seulement le langage scientifique mais toute la langue ne sert à rien.
cqfd
c'est en cours de marche.

La France seule est de moins en moins une puissance scientifique (recherche, espace). C'est vrai qu'il y a encore des chercheurs reconnus pour leurs travaux mais souvent en coopéraiton avec des étrangers. Le français est-il utile ? Bien que l'utilité et l'efficacité soient nécessaires dans totue politique d'enseignement, ça me gêne tjrs de ne parler que d'utilité pour uen langue. C'est pas très humain. D'ailleurs l'homme est-il utile à la planète ? Elle a vécu avant nous et surement après nous ... . Je pense que l'utilité peut se mesurer selon d enbx critères très différents (et en jouant sur la synergie du court et long terme).

Modifié 3 fois. Dernière modification le 21/10/08 17:59 par domanlai.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: Zi.Xing (Adresse IP journalisée)
Date: mar. 21 octobre 2008 17:37:26
Allez vérifier sur place avant de dire que l'enseignement en tibétain s'arrête au primaire. Si le postulat est faux, toute la théorie n'est qu'un château bâti sur le sable.

Il y à peu près dix ans, quand je ne parlais pas encore bien le français mais le comprenais assez bien, j'avais beaucoup aimé la chaîne ARTE. Jusqu'à un jour, je suis tombé sur un documentaire sur le problème du Tibet. Le réalisateur a fait des montages à partir des films de l'actualité (propagande si on veut) chinois des années 60. A un moment, le documentaire montre la scène d'une classe dans une école. Des enfants tibétains bien sages, sérieux, étaient en train de répéter des mots et des phrases sous la direction d'un instituteur (ou une institutrice, je ne me souviens plus). Commentaires dans le documentaire, en français: "sinisation, méthode chinoise...". J'ai resté bouche bée. Parce que ce que répétaient les enfants dans la scène, ce n'est pas du chinois. Tibétain? Je ne peut le dire, parce que je connais pas du tout cette langue. Mais en tous cas ce n'est pas du chinois.
Je me suis dit: P.. de M...! Si le réalisateur ne connais ni le chinois ni le tibétain, au moins il pourrait aller demander l'avis d'un spécialiste, un sinologue ou un tibétologue! Les instituts de langues orientales, ça existe, en France ou en Allemagne!
Je me suis posé des questions sur ce que j'avais gobé sur cette chaîne avant ce jour, sur des sujets concernant d'autres pays ou d'autre domaines que je n'ai pas d'occasion de connaître personnellement. Et les téléspectateurs français ordinaires, qui ne connaissent ni le chinois ni le tibétain, ils vont conclure quoi? Puisque ils l'ont "vue" à la tété!

(Hors sujet)
Et puis, je repense au mensonge de BHL au mois d'août (éventé par Rue89 ), noir sur blanc dans le journal du Monde, sur ce qui s'était passé en Géorgie. Dans vingt ans, quand les historiens vont fouiller dans les vieux papiers, ils auront plus de probabilité de retrouver le mensonge que la vérité, puisque la mensonge est dans un journal de référence...

Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/10/08 18:11 par Zi.Xing.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: domanlai (Adresse IP journalisée)
Date: mar. 21 octobre 2008 17:58:06
Citation:
Allez vérifier sur place avant de dire que l'enseignement en tibétain s'arrête au primaire. Si le postulat est faux, toute la théorie n'est qu'un château bâti sur le sable.

Effectivement, je crois que cette affirmation n'est pas exacte à 100%.
Il semble y avoir qq cas dont je ne sais pas chiffrer le compte en 2008 (ça semble s'amenuiser au cours des années depusi 10 ans). Ce qui compte c'est l'offre globale. Selon Nicolas Tournadre :
- la majorité des écoles enseigne en chinois dès le secodnaire.
- une loi autorise à choisir le tibétain comem langue d'enseignement sur tout le cursus mais il n'y a pas toujorus (visiblement pas souvent) d'école le permettant. D'après NT, à Lhassa le cursus est complètement en chinois sans autre alternative (malgré cette loi).

Pas mal de liens ont été donnés sur le forum avec des données précises. je ne sais pas si tu les lis. Il s'agit de rapports de chercheurs et non pas de reportages tv.

Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/10/08 18:02 par domanlai.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: domanlai (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 24 octobre 2008 10:38:00
trompée de fil sad smiley

Modifié 2 fois. Dernière modification le 24/10/08 10:54 par domanlai.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: Beau.Kharpo (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 22 dcembre 2008 21:46:33
Pardon pour ceux que cela choquera, mais c'est le tibétain du Dalai Lama qui est limité. Le tibétain moderne des Tibétains du Tibet a su s'adapter au monde moderne. Les Tibétains de l'extérieur tentent (et c'est tout à leur honneur) de préserver la culture tibétaine qui n'est plus qu'un folklore malheureusement en Chine comme nombre de cultures dites "minoritaires". Il en résultera certainement un écart comparable au québécois et au français.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: Beau.Kharpo (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 22 dcembre 2008 22:34:32
Citation:
Zi.Xing écrivait: Allez vérifier sur place avant de dire que l'enseignement en tibétain s'arrête au primaire. Si le postulat est faux, toute la théorie n'est qu'un château bâti sur le sable.
Malheureusement, si tu lis la lois sur les minorités ethniques et la lois sur le putonghua, tu pourras constater qu'il y a certaines contradictions. De fait, de nombreux étudiants de Lhasa se plaignent que les cours de putonghua soient donnés en même temps que les cours de tibétains dans certaines écoles (je ne dis pas toutes... je n'en sais pas plus). Puisque le putonghua est obligatoire de part la lois sur le putonghua, les étudiants n'ont d'autre choix que d'abandonner leur langue maternelle ou de se diriger vers des écoles "ethniques" qui ne leur proposeront (presque) aucun avenir.

Modifié 2 fois. Dernière modification le 23/12/08 12:23 par Olive.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: Nikolian (Adresse IP journalisée)
Date: mer. 10 novembre 2010 05:06:59
Une réponse que m'a fait la Tibétologue Françoise ROBIN

Citation:
ainsi que je vous l'ai déjà écrit je crois, les "lotsawa" (traducteurs) tibétains ont été capable de traduire à partir du sanskrit les concepts les plus complexes du bouddhisme au IXe siècle, alors que, en français nous nous contentons de "bodhisattva" et de "bodhicitta", que nous calquons sur le sanskrit, faute de mieux. Si la langue tibétaine et les traducteurs, à partir du IXe s. de notre ère, ont été capables de traduire en tibétain des milliers de textes et de concepts abscons sanskrits en ayant recours à un fonds seulement tibétain, il est évident que la langue tibétaine est tout à fait capable aussi de rendre toutes sortes de néologismes du XXIe siècle. Il s'agit de volonté politique.
- les Tibétains n'ont rien contre le bilinguisme, le vrai, où 2 langues sont à égalité. D'ailleurs, les intellectuels laïcs d'aujourd'hui sont bilingues. Le problème est que la réforme qu'on tente de leur imposer au Qinghai va conduire à une survalorisation du chinois et une minorisation du tibétain. C'est déjà le cas en Région Autonome du Tibet à partir du collège de toute façon et c'est une catastrophe linguistique et donc identitaire, car les jeunes tibétains qui ont la chance d'atteindre le niveau collège et lycée deviennent très vite ignorants de leur propre langue écrite, et sont donc coupés de leur immense fonds littéraire.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: florent (Adresse IP journalisée)
Date: mer. 10 novembre 2010 05:18:31
merci nikolian!

il s'agit de volonté politique... et de temps.

Mme robin ne dit pas combien de temps a été nécessaire pour digérer le vocabulaire bouddhiste abstrait dans la langue tibétaine ; pas mal de décennies voire de siècles non ?
(en tous cas plusieurs siècles pour la chine)

autre commentaire ; la "proximité civilisationnelle" du tibétain au sanskrit (et au bouddhisme) est beaucoup plus grande qu'avec la physique nucléaire ou les biotechnologies.

le mandarin a déjà fait ce travail de traduction et d'"incorporation linguistique", faire ce travail en tibétain demande de la volonté politique et du temps je crois.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: Nikolian (Adresse IP journalisée)
Date: mer. 10 novembre 2010 09:01:39
Florent je ne sais pas si tu te souviens de l'étude de Nicolas Tournade, autre spécialiste en langue tibétaine.

Citation:
Une des premières tâches du nouveau gouvernement chinois dans les régions tibétaines a été d’effectuer un énorme travail de traduction vers le tibétain, de nombreux textes modernes notamment à caractère politique et technologique. Grâce à ce travail colossal, qui s’est prolongé sur plusieurs décennies, de très nombreux néologismes ont été forgés pour traduire les nouveaux concepts scientifiques, techniques et politiques jusqu’alors totalement inconnus en tibétain. Cela a également débouché sur la publication de dictionnaires bilingues. Les néologismes ont été créés essentiellement à partir de calques ou de formules originales puisant dans le lexique du tibétain classique. Le nombre d’emprunts au chinois est resté très limité en langue littéraire. Le tibétain a considérablement bénéficié de l’apport du chinois dans ces domaines, dépassant dans ces créations lexicales bien des langues de l’Asie du sud-est.

Après pour les nouveaux mots, c'est pareil que pour le Français, l'apparition de nouvelles technologies n'a jamais remis en cause l'adapation du Français aux sciences même si les mots ont était crées en Anglais (CD, DVD, BlueRay). Dire qu'on ne pas parler de physique nucléaire en Tibétain, c'est renier le caractère vivant d'une langue. Il faut bien te dire qu'aujourd'hui un jeune tibétain ne va pas changer de langue parcequ'on lui a offert un lecteur MP3.

De la volonté politique apparement il y en a eu, mais aujourd'hui c'est le gros problème.

Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/11/10 09:51 par Nikolian.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: Fcharton (Adresse IP journalisée)
Date: mer. 10 novembre 2010 10:25:19
Existe-t-il une proximité civilisationnelle entre le chinois et la physique quantique (ou la relativité générale, ou la théorie des ensembles) ? entre le hongrois (pays sans côte maritime) et la navigation au long cours ? entre le japonais et la philosophie européenne?

Doit on, alors, considérer qu'on ne peut enseigner la philosophie occidentale en japonais, la science moderne en chinois, ou la navigation en hongrois?

Je crois qu'il suffit de remplacer dans la proposition "tibétain" par n'importe quel autre nom de langue pour se convaincre aisément qu'il n'y a derriere que des idées un peu malodorantes de supériorité ethnique.

Le fait que ces réformes soit appliqué au Qinghai, province où les Tibétains ne sont pas majoritaires, mais dont une partie faisait autrefois partie du Tibet, est assez caractéristique. La motivation me parait, hélas, assez transparente...

Francois

Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/11/10 10:28 par Fcharton.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: Frenchkiss78 (Adresse IP journalisée)
Date: sam. 13 novembre 2010 05:43:19
Florent franchement avoue que ton argument la pour le coup il est bidon. Ce qui est plus marrant c'est que toi le suppose "anti-universaliste" défend un projet plutôt universaliste, une même langue pour tous le monde, et qu'a l'oppose un ou des supposes universalistes défendent le contraire. Ce n'est a plus rien n'y comprendre.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: Gsonic (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 15 octobre 2012 06:26:17
Il est très simple de comprendre ce fait, on prend l'exemple de l'Inde. La langue indienne ne dispos pas assez de vocabulaire à utiliser dans la recherche scientifique. Sa solution est d'emprunter simplement le vocabulaire anglais sans les traduire. C'est en fait une simple transcription alphabétique et phonétique.

Pour la langue tibétaine, une langue de la grande famille sino-tibétaine, il est donc raisonnable de à la fois préserver la langue de la culture traditionnelle et utiliser la langue chinoise, une langue sophistiquée dans la recherche scientifique.

En tous cas, ces deux langues sont plus proches l'une et l'autre que la langue anglaise et indienne.

Il est loin de s'agir d'un génocide culturel, si on dois prendre un génocide culturel, on peut bien trouver plusieurs exemples en Europe, occitane, breton, corse etc.

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: Rainbow999 (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 15 octobre 2012 10:14:02
Génocide culturelle( Langue, culture) sur l’île Ryukyu par le Japon, on s'en fou ?
Réclamation de l'indépendance des Iles Ryukyu par les habitants locaux, le Japon s'en fou...

Okinawa est devenu une base militaire américain malgré les protestations et manifestation répétitive des habitants de l’ile, ou est la démocratie dit : le peuple aux pouvoir ?

La langue amérindienne ça existe encore aux USA ?
Enfin bref, on dit que la politique internationale est toujours un peu mafieux et dictatoriale... On peut rien y faire... smiling smiley

Options: RépondreCiter
Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
Envoyé par: Helun (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 30 dcembre 2013 14:40:38
Bonjour,
J'avais entendu la même chose pour le chinois. "Comment voulez-vous qu'ils se développent, ils n'ont pas le vocabulaire pour?". A ce compte-la, on ne pouvait pas inventer les dynamos parce qu'on avait de mots pour les désigner!
Pour les activités qui existaient déjà depuis très longtemps en Chine, le vocabulaire ancien a continué à être utilisé (astronomie, botanique, techniques diverses..).
Lorsque le contact avec l'Europe a déstabilisé la civilisation chinoise, une grande partie du nouveau vocabulaire est venu du Japon de l'Ere Meiji. Ce dernier a créé tout un vocabulaire technique à partir de racines chinoises (comme nous le faisons nous à partir du grec). Les mots ZHEXUE pour philosophie, KEXUE pour science sont des créations japonaises. Beaucoup de termes de politique ou de sociologie sont d'origine japonaise comme FENGJIAN SHEHUI pour société féodale etc...Les étudiants chinois qui revenaient du Japon implantaient ces mots en Chine. Il y eu des doublets.Par exemple pour "téléphone", il y a eu la transcription DAI-LI-FENG et la création japonaise DIANHUA. On sait que le terme japonais l'a emporté.L'utilisation de DIAN pour tout ce qui est électrique est d'origine japonaise. On crée maintenant les termes avec l'intervention de commissions équivalentes à l'AFNOR en France et en général d'après le sens des caractères. Il y parfois des transcriptions avec jeu de mot bien trouvé (LEIDA -"on atteint par un éclair"- pour radar) ou encore (WEIDAMING - defend la grande vie) pour vitamine en doublet avec WEISHENGSU.

@demoore
Les corps simples: alors que les Japonais les transcrivent phonétiquement de l'anglais, les Chinois inventent au fur et à mesure des caractères. Lorsque le corps était connu (TIE le fer, TONG le cuivre...), on a gardé le vieux caractère.
La dénomination actuelle des 92 premiers éléments est le résultat d'une décision de 1932 (中华民国教育部公布).J'ignore les noms antérieurs à cette date. Le choix chinois pose des problèmes: la communication orale est difficile car certains noms ne diffèrent que par le ton et les accents locaux ("s" et "sh", "z" et "zh" confondus par les shanghaiens) n'arrangent pas les choses. En ayant parlé à un Chinois, ce dernier m'a dit que les chimistes prenaient alors le terme anglais...

En général, les Chinois n'aiment pas beaucoup parler de ces apports japonais. Je n'ai jamais pu trouver en Chine de dictionnaire étymologique du chinois courant (indiquant l'origine du mot, son premier emploi...), soit l'équivalent du Larousse " Dictionnaire étymologique". Par contre, j'ai pu trouver le dictionnaire des mots venus de l'étranger (汉语外来词词典). J'y ai découvert avec horreur que les mots GONGCHANDANG et SHEHUIZHUYI venaient du japonais!
Mon dieu, mon dieu...

Options: RépondreCiter
Aller à la Page: Page précédente123
Page courante: 3 parmi 3


Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Phorum
YPE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.01 Transitional//"> Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science? - Re: La langue tibétaine n'est pas adaptée à la science?
page served in 0.08s