Voir les nouveaux messages | Chercher | Navigation:
Forums > Cultures des minorités chinoises > Re: Matriarcat Moso (Na) du Yunnan : traduction de karaoké

Nouveau sujet
Aller à une discussion: Page précédenteSuivant
Matriarcat Moso (Na) du Yunnan : traduction de karaoké
Envoyé par: Matriarcat.Moso (Adresse IP journalisée)
Date: dim. 6 octobre 2013 15:07:43
Bonjour,
Je suis le président d'une association d'anthropologie, le Mouvement Matricien [matricien.org], qui traite des questions relatives au patriarcat (société du Père) et au matriarcat (société de la Mère : sans père ni mari).

Nous revenons d'un voyage de 40 jours au royaume des femmes.
Petites corrections par rapport à ce qui a été dit précédemment :

- traditionnellement, les mariages sont rares, réservés à l'aristocratie patriarcale imposée par les Han (avant la Révolution), ou selon de rares considérations économiques (quand il manque de filles ou de garçons dans une maison, mais ils ont d'autres solutions).

- dans toute société traditionnelle, c'est le mariage qui définit la paternité : les Moso n'ont donc pas de père, mais des ONCLES, les frères de la mère, qui les élèvent. Leur cosmogonie ne reconnaît pas le rôle du père dans la procréation. C'est le système familial naturel, originel, numéro 1, dont il reste des traces partout sur terre... Ils vénèrent toujours et encore la Déesse-Mère, la montagne Gemu...

- Les grand-mères sont donc cheffes de famille et portent des noms totémiques (ex : Grand-Mère Tigre). Elles sont secondées par leur fille la plus compétente, la Dabu. Les frères et oncles secondent les femmes dans la gestion de la famille. On leur laisse davantage le rôle des représentations politiques, la chasse, et le commerce des caravanes.

- Aujourd'hui, les jeunes générations veulent copier l'occident : vie en couple, mariage d'amour... Les jeunes moso veulent donc se convertir au "patriarcat light" sous la pression du gouvernement (pressions administratives), de l'école, de la TV, d'internet... Ils savent bien qu'ils sont les derniers sur terre à vivre ainsi, et on les montre comme des primitifs qui doivent être civilisés. Cependant, le mariage est déjà en voie d'extinction chez les Han, du faite de l'émancipation des femmes, le célibat devient la norme (idem en occident, au Maghreb...). Le matriarcat est donc l'origine et l'avenir de l'Humanité !

Lors de ce voyage, nous avons acheté de magnifiques karaokés Moso.
Album photo des DVD et spectacles Moso :
[www.facebook.com]

Nous voudrions les traduire et les sous-titrer pour les diffuser sur youtube.
Pouvez-vous nous aider ?

Par ailleurs, je voudrais apprendre le chinois, pour créer un partenariat international franco-moso. Pouvez-vous me conseiller ?

Modifié 1 fois. Dernière modification le 06/10/13 15:29 par Matriarcat.Moso.

Options: RépondreCiter
Re: Matriarcat Moso (Na) du Yunnan : traduction de karaoké
Envoyé par: Heisan (Adresse IP journalisée)
Date: mer. 9 octobre 2013 12:32:44
Matriarcat.Moso écrivait:
-------------------------------------------------------
> Bonjour,
> Je suis le président d'une association
> d'anthropologie, le Mouvement Matricien
> [matricien.org], qui traite des questions
> relatives au patriarcat (société du Père) et au
> matriarcat (société de la Mère : sans père ni
> mari).
>
> Nous revenons d'un voyage de 40 jours au royaume
> des femmes.
> Petites corrections par rapport à ce qui a été
> dit précédemment :
>
> - traditionnellement, les mariages sont rares,
> réservés à l'aristocratie patriarcale imposée
> par les Han (avant la Révolution), ou selon de
> rares considérations économiques (quand il
> manque de filles ou de garçons dans une maison,
> mais ils ont d'autres solutions).
>
> - dans toute société traditionnelle, c'est le
> mariage qui définit la paternité : les Moso
> n'ont donc pas de père, mais des ONCLES, les
> frères de la mère, qui les élèvent. Leur
> cosmogonie ne reconnaît pas le rôle du père
> dans la procréation. C'est le système familial
> naturel, originel, numéro 1, dont il reste des
> traces partout sur terre... Ils vénèrent
> toujours et encore la Déesse-Mère, la montagne
> Gemu...
>
> - Les grand-mères sont donc cheffes de famille et
> portent des noms totémiques (ex : Grand-Mère
> Tigre). Elles sont secondées par leur fille la
> plus compétente, la Dabu. Les frères et oncles
> secondent les femmes dans la gestion de la
> famille. On leur laisse davantage le rôle des
> représentations politiques, la chasse, et le
> commerce des caravanes.
>
> - Aujourd'hui, les jeunes générations veulent
> copier l'occident : vie en couple, mariage
> d'amour... Les jeunes moso veulent donc se
> convertir au "patriarcat light" sous la pression
> du gouvernement (pressions administratives), de
> l'école, de la TV, d'internet... Ils savent bien
> qu'ils sont les derniers sur terre à vivre ainsi,
> et on les montre comme des primitifs qui doivent
> être civilisés. .
faux les chinois ont du respect pour toutes les coutumes de Chine sinon comment crois tu qu' ils ont pu unir tout ce territoire, d' ailleurs le parti communiste s' appuie sur une très large base populaire.

Modifié 1 fois. Dernière modification le 09/10/13 12:35 par Heisan.

Options: RépondreCiter


Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Phorum
YPE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.01 Transitional//"> Re: Matriarcat Moso (Na) du Yunnan : traduction de karaoké - Re: Matriarcat Moso (Na) du Yunnan : traduction de karaoké
page served in 0.065s