dictionnaire fr-cn site
Le Club
(Plus de
50 000
inscrits!!!)
shān
guǐ
ruò
yǒu
rén
shān
zhī
ē
 
dài
luó
 
hán
yòu
xiào
 
shàn
yǎo
tiǎo
 
chéng
chì
bào
cóng
wén
 
xīn
chē
jié
guì
 
shí
lán
jié
guì
 
zhé
fāng
xīn
wèi
suǒ
 
chù
yōu
huáng
zhōng
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
jiàn
tiān
 
xiǎn
nán
hòu
lái
 
。"
biǎo
shān
zhī
shàng
 
yún
róng
róng
ér
zài
xià
 
yǎo
míng
míng
qiāng
zhòu
huì
 
dōng
fēng
piāo
shén
líng
 
liú
líng
xiū
dàn
wàng
guī
 
suì
yàn
shú
huó
 
!"
cǎi
sān
xiù
shān
jiān
 
shí
lěi
lěi
màn
màn
 
yuàn
gōng
chàng
wàng
guī
 
jūn
xián
 
shān
zhōng
rén
fāng
ruò
 
yǐn
shí
quán
yīn
sōng
bǎi
 
jūn
rán
zuò
 
léi
tián
tián
míng
míng
 
yuán
jiū
jiū
yòu
míng
 
fēng
xiāo
xiāo
 
gōng
yōu
 
L'esprit de la montagne

Au creux du mont, oh! il y a une belle
Ceinte de l'herbe, oh! et vêtue de lierre.
L'amour sourit, oh! dans ses prunelles;
Elle est svelte, oh! comme une rivière.
Léopard et renard, oh! traînent son char
Orné de laurier, oh! et d'herbe autour.
Habillée d'orchidée, oh! elle part
Cueillir des parfums, oh! pour son amour.
"D'un noir bosquet, oh! j'habite au fond;
J'arrive en retard, oh! sur l'ardu passage.
Je me dresse, oh! au sommet du mont;
Je vois flotter, oh! sous moi les nuages.
Il fait nuit noire, oh! en plein jour;
Car au vent d'est, oh! la pluie est tombée.
J'attends mon ami, oh! sans songer au retour.
Qui me fleurira, oh! à la fin de l'année?
Je cueille l'herbe, oh! dans la montagne
Parsemée de rocs, oh! et lierres ça et là.
Je lui en veux, oh! à la campagne,
Trop occupée, oh! pour songer à moi.
Douce au fond du mont, oh! comme une fleur,
Je bois à la source, oh! sous pins et cyprés.
Songe-t-il à moi, oh! au fond du cœur?
J'en doute bien, oh! car il n'est pas près.
Le tonnerre gronde, oh! la pluie est sombre;
Les singes gémissent, oh! à la nuit.
Le vent siffle, oh! les feuilles font l'ombre;
Ma pensée de lui, oh! me plonge dans l'ennui."

Traduction de Xu Yuan Zhong
 
Plan du Site

Page served in 0.039s